Le classement des charcuteries au rang des produits cancérogènes par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en octobre 2015 a suscité la défiance des consommateurs vis-à-vis du jambon cuit, en dépit des efforts des industriels pour améliorer sa qualité. Décryptage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *