Elle est établie par les autorités sanitaires qui, à partir de séries d’études, identifient la plus haute dose sans effet négatif sur l’espèce animale la plus sensible. Pour extrapoler à l’homme, une grande marge de sécurité est prise : le facteur de sécurité est au minimum de 100 (cela signifie que l’on divise cette dose sans effet par au moins 100).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *