« Y-a-t-il de bons et de mauvais additifs alimentaires ? »

Les additifs ne sont autorisés qu’après une évaluation toxicologique qui prend en compte l’exposition des populations et les doses journalières sans risque (évaluées scientifiquement). Un raccourci fréquemment par manque de compétence ou mauvaise foi utilisé consiste à confondre danger et risque cela reviendrait à considérer que le danger cyanure devait nous interdire de consommer des aliments aussi sain que des amandes sous prétexte qu’ils en contiennent des traces alors que le risque est ici négligeable.

Télécharger le PDF