“Differences in survival associated with processed and with nonprocessed red meat consumption.” A. Bellavia, American Journal of Clinical Nutrition (2014)

Cette étude démontre qu’une consommation élevée de viande rouge – et en particulier de viande transformée – est liée à un taux de mortalité prématurée plus précoce.

Télécharger le PDF